News

ARKit et ARCore : une révolution?

La première partie de l’année a été animée par  l’annonce de la sortie d’ARKit par Apple et d’ARCore par Google, quelles conséquences pour le secteur ? Comment fonctionnent ces technologies ? Et quelles différences par rapport à la solution utilisée par BEAR ?

anigif_sub-buzz-21240-1498733843-1

Pas de lien entre le print et le digital

ARKit et ARCore permettent d’afficher des contenus en Réalité Augmentée seulement sur des environnements arbitraires. Le scanner reconnaît des surfaces planes (tables, sol etc…) mais ne permet pas la reconnaissance d’image et par conséquent ne permet pas de faire un lien avec un visuel existant (affiche, panneau publicitaire, magazine, catalogue etc…) et des contenus digitaux. A l’inverse, le lien entre les supports print et des contenus digitaux est au coeur de la technologie utilisée par  Bear qui permet par exemple de connecter toutes les pages d’un catalogues ou d’un livre.

181xpfur4tamogif

Une base installée (pour l’instant) réduite

ARKit et ARCore contribuent grandement à rendre la Réalité Augmentée plus facilement disponible, mais pour l’instant, les deux SDK ont une compatibilité de périphériques plutôt restreinte. ARKit n’est compatible qu’avec les appareils iPhone qui utilisent des puces A9 ou A10 et ARCore est uniquement compatible avec les smartphones Google Pixel et Samsung Galaxy S8.

Ces smartphones ne représentent aujourd’hui qu’une petite fraction des appareils utilisés dans le monde. ARCore ne couvrira à priori que 5% de sa base installée de deux milliards de smartphones. Il en va de même pour les applications fonctionnant avec ARKit, qui, en raison des limitations matérielles sur les appareils de génération plus ancienne ne fonctionnera que sur une fraction de la base installée.

digi-capital-mobile-ar-installed-base-incl-fb.jpg

ARKit et ARCore sont-elles des apps?

Nope. Et tout comme il n’y a pas d’application  ARKit sur iOS il n’y a pas d’application ARCore sur les appareils Android. 

ARkit et ARcore sont des technologies brutes, qui, bien que très performantes, doivent être  “intégrées” pour être exploitées et utilisables par le grand public au sein d’applications mobiles dans le cadre d’un déploiement à grande échelle.

A l’inverse, BEAR propose une solution complète qui allie une application mobile de reconnaissance d’image à vos couleurs immédiatement disponible et une plateforme web de création et de gestion de campagnes de Réalité Augmentée qui vous permet d’être complètement autonome.

 

Capture d_écran 2017-10-12 à 11.20.05

Priorité à la 3D

ARKit et ARCore sont conçus principalement pour gérer et afficher des contenus 3D qui entraînent des coûts de production élevés et impossibles à industrialiser pour une mise en place rapide avec un budget maîtrisé.

Grâce à la plateforme BEAR Il est aujourd’hui possible de proposer des expériences de Réalité Augmentée sans faire appel à des contenus 3D couteux en mixant des interactions 2D, des objets 3D existants et des vidéos sur texture sur des quantités importantes de visuelles. Cela permet de profiter de l’immersivité proposée par la Réalité Augmentée et de la pertinence associée à la mise à disposition de milliers d’interactions différentes pour une fraction du cout associé à un déploiement d’animations 3D complexes.

caclule.gif

Quel usage ?

La Réalité est un nouveau média et lorsque l’on imagine un déploiement à grande échelle l’usage est toujours la priorité. Il faut donc s’interroger en priorité sur le type d’expérience AR que l’on souhaite créer pour choisir la technologie la plus adaptée.

D’un point de vue purement technique les technologies exploitées par BEAR et ARkit/ARCore sont très différentes, la première fait le lien entre des visuels imprimés et des interactions digitales tandis que les deux autres permettent de percevoir les volumes de votre environnement immédiat pour y attacher des objets de façon arbitraire. Dans le cadre des applications mises en oeuvre pour nos clients, la capacité à relier le print au digital demeure la priorité mais nous n’excluons pas d’intégrer ARKit + ARCore à la verticale BEAR à moyen terme selon les besoins exprimés par nos utilisateurs.

Menace ou opportunité ?

Là ou certains de nos concurrents voient l’arrivée de ces technologies comme une menace, chez BEAR nous l’accueillons avec beaucoup d’optimisme. Cette reconnaissance affichée des GAFA pour la Réalité Augmentée va dans le sens de la mission que BEAR s’est fixée depuis sa création : travailler à l’émergence de la RA en tant que média d’information, de communication et d’interaction au service des professionnels et du grand public.

 

Testez BEAR gratuitement dès aujourd’hui!

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s